Nos
réalisations




123
> En savoir +

123
> En savoir +
copias de relojes.jpg" />
copias de relojes
> En savoir +
orologio hublot.jpg" />
orologio hublot
> En savoir +

Ggege
> En savoir +

Bordeaux
> En savoir +

Valenciennes
> En savoir +

Levallois
> En savoir +

Crotone
> En savoir +

18/02/2011 > Crotone, Italie > Centrale de Biomasse de 20 MW

Pour alimenter deux chaudières de 10 MW, nous avons conçu et réalisé les équipements de stockage et de transfert automatisé de plaquettes de bois et de sciure. La fourniture comprend des silos cylindriques de 8 m de diamètre pour les sciures et de 16 m de diamètre pour les plaquettes de bois, ainsi que l'ensemble des appareils de manutention assurant le remplissage avec débit de 400 m3/h, l'extraction et l'alimentation des chaudières avec débit de 200 m3/h.

Le combustible employé, dans la centrale, est de la biomasse forestière composée de plaquettes de bois ayant des dimensions nominales de 50 x 30 x 20 mm avec un faible pourcentage atteignant au maximum 100 x 100 x 50 mm, et une densité en tas 0,3 - 0,35 t/m3. L'humidité du bois oscille entre 20 et 45 %, le pouvoir calorifique entre 700 et 500 KJ/kg.

Les sciures arrivent directement par camions et sont traitées et stockées séparément. La consommation maximale des plaquettes de bois est d'environ de 16 t/h pour chacune des chaudières.

Le stockage des plaquettes de bois garantit une autonomie de 5 jours, avec un stock de 2 400 t de plaquettes, soit un volume total de 8 400 m3 représentant deux silos de 4 200 m3 chacun d'une hauteur de 23 m. Le stockage des sciures représente, quant à lui, 200 t, nécessitant un silo de 1 000 m3 pour une hauteur de 16 m.

Le remplissage des silos s'effectue à partir d'une ligne de déchiquetage du bois, installée sur le site. Une fois déchiqueté, le bois est transféré directement dans les silos au moyen d'équipements de manutention. Concernant le bois provenant de l'extérieur de la centrale, livré par la route, les camions déversent directement les plaquettes de bois dans une trémie de réception équipée d'un extracteur à tiroir qui alimente un crible à disques de façon à éliminer les trop gros morceaux de bois. Un convoyeur à bande collecte les passants du crible et les transfère au pied de l'élévateur à godets d'alimentation des silos. Le débit nominal de la manutention est de 400 m3/h.

Chaque silo est construit selon la technique en spirale de BSP à partir de tôles galvanisées livrées en bobines de 500 mm de large et mis en œuvre sur le chantier. La tôle d'acier est introduite dans la profileuse qui assure le cintrage correspondant au diamètre du silo. La tôle s'engage ensuite sur le chemin de roulement et s'élève en spirale. Le bord inférieur de la première virole s'agrafe avec le bord supérieur de la virole suivante sans interruption jusqu'à la hauteur désirée du silo. Le double pliage qui forme l'agrafage étanche entre les tôles se trouve à l'extérieur du silo et laisse une paroi lisse à l'intérieur. Le corps cylindrique autoportant en acier galvanisé est recouvert d'un toit également en acier galvanisé. Une couche de peinture résistante aux agressions atmosphériques et à l'ambiance marine et saline est appliquée sur la tôle extérieure.

Une prise d'air assure l'évacuation de l'humidité et des fumées en cas d'incendie. Chaque silo est équipé d'un sprinkler pour l'extinction des départs de feu, commandé automatiquement par une unité de détection en partie basse. Une passerelle tubulaire de 4 m de diamètre, assure l'accès aux toits des silos et supporte le convoyeur d'alimentation du second silo. Des échelles et plateformes permettent d'accéder à tous les points de contrôle et d'entretien. Des sondes de mesure du remplissage en continu et de contrôle des températures au sein de la masse des plaquettes de bois complète l'équipement.